Mariage, Organisation, Traiteur

Choisir le repas pour le menu de son mariage !

choisir le menu pour son repas de mariage

Qu’est ce qu’on mange ? Voilà une des premières choses que vos invités vont s’empresser de dire en s’installant à table. Petit coup d’oeil sur le menu et débriefing avec les autres invités autour de la table. C’est une des raisons pour lesquelles on adore les mariages : généralement nos papilles s’en souviennent. Cependant choisir son repas de mariage n’est pas toujours évident. Et à moins que vous soyez moins de 30 personnes vous allez très certainement faire appel à un traiteur. Ce qui me semble être une sage décision.

Le but étant de profiter pleinement du mariage avant, pendant et après sans se soucier de qui préparer, qui sert ou encore qui s’occupe de la vaisselle. La plupart du temps chaque traiteur vous propose un catalogue avec plusieurs mise en bouche, entrées, plats, desserts etc… Ce qui peut déjà vous aider à composer votre menu. N’hésitez pas à demander au traiteur ses spécialités et quelques conseils pour aiguiller. En attendant, je vous donne une liste de facteurs à prendre en compte (ou pas) pour vous aider à choisir le repas de votre mariage.

Choisir son repas de menu de mariage

1. Le nombre de personnes

Le nombre d’invités aura toujours une incidence tout au long de la préparation du mariage. Surtout pendant, la préparation du repas. En effet, si vous choisissez des plats avec une certaine durée de cuisson, il se peut que la cuisine ne puisse pas fournir assez vite. Et certains de vos invités risquent d’attendre 20 minutes alors que la table à côté a déjà terminé. Pensez à vérifier la cuisine de votre lieu de réception et d’en parler avec votre traiteur pour savoir ce qui est possible.

2. Le budget

J’ai eu l’occasion d’en parler dans un article dédié au budget d’un mariage, mais il est clair que le traiteur représente le plus gros poste de dépenses. En moyenne, il faut compter entre 50 à 180 euros par invité sans compter les boissons. Prenez le montant du budget que vous souhaitez allouer au traiteur et divisez-le par le nombre d’invités. Vous obtenez un prix moyen par personne. En fonction de ce montant, vous serez capables de décider et d’arbitrer vos choix, par exemple :

  • Mettre une mise en bouche en début de repas ?
  • Proposer une voire deux entrées ou proposer un cocktail/vin d’honneur plus conséquent ?
  • Avoir un ou deux plats ?
  • Mettre une assiette de fromage ?
  • Proposer un trou normand ?

3. Choisir le mode de repas de mariage

Là encore, il va falloir choisir la façon dont va être servi votre repas de mariage. Plusieurs choix s’offrent à vous mais de manière générale, les futurs mariés optent pour le dîner assis, le buffet ou le cocktail dinatoire. Bien évidemment, certains plats seront plus faciles à servir si les invités sont assis et pas debout. Concernant le dîner assis, le service se fait à l’assiette et permet d’envoyer plus facilement des plats chauds, des plats en sauces ou des soupes. Pour le cocktail dinatoire, privilégiez des bouchées, des petits cassolettes, mini-sandwichs, verrines ou ateliers culinaires. Enfin pour le buffet, vous pouvez mixer chaud et froid via des grands récipients et privilégiez  la décoration et la mise en valeur des plats. Attention cependant, si vous êtes plus de 100 invités, le buffet peut s’avérer être un calvaire concernant la gestion des quantités et l’attente pour aller se servir.

4. Le type de cuisine

Vous allez pouvoir choisir également le type de cuisine que vous souhaitez pour votre mariage. A vous de voir si vous préférez un menu traditionnel, raffiné, gastronomique ou original. La façon dont vous allez servir le repas va induire le type de cuisine choisie. De manière générale, les futurs mariés s’orientent vers une cuisine traditionnelle ou raffinée mais il n’est pas rare de voir des menus plus originaux. Par exemple, la cuisine moléculaire, les trompes-oeil ou encore des plats traditionnels complètement revisités.

5. Faîtes surtout en fonction de vos goûts et ceux de vos invités

Il est clair qu’il ne faut pas choisir un menu que vous n’allez vous-même pas apprécier. Mais ne tentez pas le diable en proposant des escargots à l’ail en entrée et des tripes à la mode de Caen en plat. Même si vous en raffolez il y a peu de chances que vos invités soient tous ravis. Privilégiez des plats « faciles » à déguster et que vos invités sont susceptibles d’apprécier. Même si forcément, les gouts et les couleurs dépendent de chacun.

6. Pensez aux allergies et restrictions alimentaires

En effet, votre traiteur a l’habitude et il peut s’adapter assez facilement pour proposer des alternatives. Pour les allergies, il suffira de retirer ou remplacer l’aliment concerné pour la personne. Concernant les régimes spécifiques (vegans, sans gluten, végétariens etc…) demandez à votre traiteur un plat alternatif en précisant la quantité nécéssaire. S’il s’agit de conditions religieuses pour la majorité de vos invités, privilégiez un traiteur spécialisé (halal ou kasher) par exemple. Pour plus de simplicité choisissez votre menu normalement, puis lors de l’envoi des faire-part dîtes à vos invités de préciser leurs préférences ou restrictions alimentaires pour préciser au plus vite à votre traiteur.

7. L’équilibre général du menu et la saison

Selon moi, il est important de penser à choisir un menu équilibré. Je ne parle pas de se mettre en mode « Healthy wedding » mais plutôt ne pas proposer un ensemble trop lourd et difficile à digérer. Par exemple, si vous proposez du foie gras en entrée, un cassoulet en plat et une énorme pièce montée en dessert, il y a des chances que la digestion soit compliquée. Bien sûr, j’exagère toujours un peu sur les exemples mais c’est surtout pour vous faire comprendre. Le but étant de retrouver vos invités toute la nuit sur la piste de danse, il va falloir mettre toutes les chances de votre côté.

Misez sur une entrée poisson par exemple et un plat viande accompagné de légumes et féculents. Essayez de varier les plaisirs, les gouts et les textures. Enfin, la saison sera également très importante. Privilégiez des plats frais et légers en été si il fait très chaud et des plats chauds et réconfortants en hiver par exemple. Aussi, pensez aux légumes et fruits de saison. Ils seront forcément meilleurs et vous feront réduire le coût du repas de votre mariage.

8. Le thème de votre mariage

Ce facteur n’est pas obligatoire mais il peut être interessant et très originale à mettre en place. Par exemple, si votre thème fait référence à un pays pourquoi ne pas proposer la spécialité nationale ? Si vous avez choisi une inspiration multicolore mettez de la couleur dans l’assiette. Ou encore si votre thème est « Disney » pourquoi ne pas faire une présentation des plats fantaisistes ? La cohérence avait votre thème de mariage risque de surprendre vos invités et de marquer le coup !

9. Votre région d’origine ou la région du mariage

Vous pouvez tout à fait aussi amener vos invités à la découverte en proposant des plats régionaux. Peut-être pas pour tout le menu, mais essayez d’apporter un peu de produits locaux via une sauce particulière, une boisson (un vin de la Loire si vous vous mariez à Tours), une friandise (Canelés à Bordeaux, Calissons à Aix…). C’est une belle façon de montrer les qualités de la région et de partager une découverte à vos invités.

10. Goûter votre menu de mariage !

Le dernier point est extrêmement important. Une fois que vous aurez préparé une liste des plats qui vous ferez plaisir, demandez à votre traiteur de faire un déjeuner test. Si vous faîtes appel à lui pour votre mariage, le déjeuner test est offert la plupart du temps. Ce sera pour vous l’occasion de vous rendre compte visuellement et gustativement de vos choix. Vous aurez l’occasion de choisir ce que vous préférez et d’équilibrer le menu en fonction de ce déjeuner. Je pense que cette étape est obligatoire pour vous. En même temps c’est pas la plus dérangeante à réaliser pour votre mariage n’est-ce pas ?

 

Suivez moi sur FacebookInstagram et Pinterest!

Rejoignez le groupe Facebook : J’organise mon mariage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.